Thierry

Photographe, Paris

Demander une offre
-Missions
-Avis
-À partir de

Dès l’âge de 5 ans je savais ce que je désirais faire comme métier…. Mais en plus de cela, à 14 ans je découvre la photographie grâce à un grand photographe de mode de l’époque, qui m’apprend et me transfère son goût , sa passion, son art. Sublimer l’autre est devenu ce qui m’a permis de développer mon oeil. Lors de mes études médicales, j'ai été l'assistant de grands patrons hospitaliers pendant plus de 10 ans, puis je crée mon cabinet médical en 1999. C'est en 2007 que je développe au sein de ma société du matériel médical et esthétique. Je mets sur le marché une marque de cosmétiques de luxe innovante et High Tech. Mais l’art , le dessin et la photographie sont toujours proches de moi. Et c’est en collaboration avec les hôpitaux que je développe une association de thérapie par l'image pour aider les malades à recouvrir leur confiance, confiance après accident, anorexie, chirurgie grave , cancer. Redonner à la personne la vraie vision d’elle même et plus celui d’un corps ou d’un esprit abîmé. Avant la pandémie je consultais à Paris et dans une clinique esthétique à Boston, mais aujourd’hui je développe l'art et la manière de sublimer l’autre , les photographies tant de paysages que de portraits pour rendre l'oeuvre vivante. Je travaille depuis plusieurs années sur la photographie pour donner à cet art une nouvelle dimension. Je photographie des évènements, je fais des photographies publicitaires, des couvertures de magazines, des journalistes parlent de moi pour des événements, mais je préfère de loin la photographie d’art pour sublimer et éclairer le modèle comme jamais il ne l’aura été. Le but avec la technologie actuelle est de sublimer le corps ou l’objet, en jouant subtilement avec les lumières comme les artistes peintres avec le clair obscur. Avec une différence ultime, c’est que je désire rendre vivant un instant figé, et que seul un oeil averti et aiguisé peut voir à l’avance le rendu d’une photographie, déclencher juste à l’instant voulu pour rendre l’image vivante, capter le regard. Et lorsque l’on capte le regard, dans le milieu médical on sait que c’est aussi le reflet de l’âme….que l’on a volé….