Utopix

Tout savoir sur la photographie argentique

La photo argentique, ça vous dit quelque chose ? Non ? Alors c’est sans doute que vous êtes trop jeune pour avoir connu ces vieux appareils photos que vos parents ou grands-parents étrennaient à chaque fête familiale ! Ils procédaient d’abord à la délicate insertion de la pellicule à l’arrière du boitier.

Ensuite ils actionnaient une molette plutôt bruyante pour préparer l’appareil à la première prise de vue. Clic-clac ! Une fois la pellicule terminée, elle était délicatement extraite de l’appareil et confiée à un photographe professionnel pour développement.

Remplacés par des appareils photos instantanés type Polaroïd de Kodak, les boitiers argentiques renaissent de leurs cendres, depuis quelques années déjà, pour le plus grand plaisir des professionnels et amoureux des images qui les plébiscitent ! Gros plan sur la photographie argentique !

photographe argentique

Qu’est-ce que la photo argentique ?

Pour les novices, reprenons tout depuis le début ! La photo argentique repose sur l’utilisation d’une pellicule sensible à la lumière. Elle doit son nom aux sels d’argent utilisés pour révéler la photo, lors du développement.

Avant l’ère du numérique, la photographie argentique était la seule utilisée par les particuliers et les professionnels. Elle reposait sur l’utilisation de pellicules photos 24 ou 36 poses, couleur ou noir et blanc. Une fois les prises de vue réalisées, la pellicule était confiée à un photographe argentique qui se chargeait du développement.

photographe argentique

Chez les appareils argentiques les plus anciens et les bons marchés, les réglages pour corriger l’exposition ou modifier les ISO n’existaient pas, pas plus que l’autofocus. Aujourd’hui, des appareils plus récents ou des plus chers offrent plus de technique. Cependant, ils créent le même doute et les mêmes incertitudes au photographe argentique qu’à l’époque sur la « réussite » de la photo. Il faut patienter jusqu’au développement pour découvrir les images.

Alors pourquoi se passer de la photo numérique pour « régresser » vers des techniques d’un autre âge ? Effet de mode ? Retrouvailles avec une technique photo qui a fait ses preuves ? Si elle a ses détracteurs, la photo argentique a aussi ses inconditionnels qui plébiscitent ses multiples qualités.

Quels sont les avantages de la photo argentique ?

photographie argentique

Trésor du passé

Un appareil argentique d’occasion constitue un véritable trésor à découvrir et à faire renaitre. À l’heure où le vintage connait son heure de gloire, le plaisir est de revivre à la manière des « anciens » les rituels et manipulations qui entouraient la prise de photos.

Si en photo numérique, tout est facile, le photographe argentique doit redoubler d’efforts pour obtenir un beau résultat. Ce qui accroit le sentiment de satisfaction.

Source de connaissances

Pratiquer la photo argentique nécessite de revenir aux bases de la photo, d’intégrer un jargon et d’assimiler des techniques spécifiques. Alors que la photo numérique peut tendre à nous rendre de plus en plus assisté voire passif, le photographe argentique doit avoir de l’audace, prendre des initiatives et forcément des risques.

photographie argentique

Rendu inégalable

Le rendu de la photo argentique est unique ! Ses imperfections lui donnent, en effet, une consistance et même une âme que n’amène pas l’image lisse du numérique. Le grain et les couleurs offrent une ambiance chaleureuse et une profondeur incomparables. L’effet de surprise occupe également une place importante en photographie argentique. Qu’il s’agisse par exemple d’une réaction chimique ou d’une surexposition non maitrisée, le photographe argentique ne sait jamais ce qu’il va découvrir au développement.

Photographier en pleine conscience

Contrairement au numérique, la prise de vue est irréversible en photo argentique. Cela nécessite donc plus de réflexion et de minutie de la part du photographe argentique avant d’appuyer sur le déclencheur. La prise de vue n’en a que plus de valeur.

photographe argentique

Réflexion artistique brute

Impossible de visualiser la photo avant la prise ! L’argentique fait appel à l’imaginaire, à une composition abstraite. Le photographe argentique doit véritablement se projeter vers ce que sera le résultat abouti en fonction de ses choix (lieu, pellicule couleur ou noir et blanc, choix du sujet, des modèles, etc.)

Matériel minimaliste

Le photographe argentique a sans doute moins mal à l’épaule que le photographe numérique ! En effet, il peut voyager léger en emmenant simplement son boitier et ses pellicules ! Exit chargeur, batteries et autres accessoires du monde moderne !

Quels sont les inconvénients de la photo argentique ?

photographe argentique

Risque de rater ses photos

Eh oui ! La photo argentique entraine un risque de perte de maitrise qui peut se révéler très créatif ou, au contraire, catastrophique ! Si une ou deux photos peuvent être ratées, vous pouvez aussi vous retrouver avec une pellicule totalement blanche ! Vous avez alors perdu la totalité de vos photos et les heures passées à les composer.

Demander aux modèles d’être patients

Si vous pratiquez la photo portrait avec votre appareil argentique, prévoyez des modèles patients et bienveillants ! En effet, il vous faut du temps pour gérer le cadrage, la luminosité, les réglages, la pose, l’expression, etc.

photographe argentique

Difficulté à se fournir en pellicules et à développer

Pas toujours facile de trouver des pellicules sans y laisser sa chemise ! Pour obtenir un prix accessible et avoir le choix du nombre de poses, de la couleur ou du noir et blanc, il faut souvent chercher longtemps avant de trouver la bonne boutique. Même chose pour le développement ! Trouver le bon professionnel peut nécessiter une recherche approfondie.

Pratique coûteuse

À l’usage, l’argentique revient plus cher que le numérique. C’est assez logique puisqu’il faut toujours acheter des consommables (pellicules) contrairement à une carte SD, par exemple, qui est utilisable à l’infini. Ajoutez à cela le prix des développements souvent élevé.

photographe argentique

Vigilance pour les voyages en avion

Si vos pellicules passent aux rayons X, lors des contrôles, toutes vos photos seront perdues ! Pensez donc à demander un contrôle manuel de votre appareil et de vos pellicules pour éviter les mauvaises surprises.  

Stockage plus complexe

Par définition, la photo argentique ne vous permet pas de dématérialiser vos supports ! Faites donc preuve d’organisation pour trier, dater et ranger vos négatifs et vos tirages photo. Ce stockage demande de la place mais aussi certaines précautions pour éviter que les supports, assez fragiles, ne s’abîment.


Publié

dans

par

Étiquettes :